23
Oct

Méditation : et si vous la pratiquez au travail ?

Lundi, 15 h. Vous revenez d’un (très) long week-end chez vos beaux-parents. Le petit n’a pas fait sa nuit, vous avez dormi 4 heures la nuit dernière. Vous avez eu une pause dej’ de 30 minutes, au lieu d’une heure et demie, car vous devez rendre un dossier hyper urgent à votre manager avant 17 h. Il ne vous reste que deux heures et vous n’avez pas pu le commencer avant, car ce matin le réseau internet ne fonctionnait plus. Enfin, vous venez de renverser votre tasse de café qui allait servir à vous faire tenir le reste de la journée.  

Malgré tout cela, vous restez zen, calme et vous gardez le sourire

Oui, cela est possible, croyez-nous ! Surtout si vous pratiquez la méditation sur votre lieu de travail

La méditation ? Késako ?

Vous avez sûrement déjà entendu parler de méditation autour de vous, que ce soit dans votre entourage, sur les réseaux sociaux ou dans les médias. La méditation est partout de nos jours ! Et pour cause : elle permettrait de nous aider à gérer notre stress et nos émotions. Pour ceux qui la pratique, ce n’est plus un secret, pour les autres au contraire, il y a encore des aprioris qui les empêchent de se lancer.

Dans cet article, nous levons les idées reçues sur la méditation et nous vous proposons un petit exercice à pratiquer dès aujourd’hui et qui ne vous prendra que 5 minutes

 

  1. Pour méditer, il faut faire le vide dans sa tête : impossible.

Sur du long terme et avec une pratique régulière de la méditation, il est effectivement possible de “faire le vide” dans sa tête. Cependant, cela demande de nombreuses séances et un rythme régulier. Mais vous, vous n’en êtes pas encore là, et ce n’est pas une mauvaise chose, car pour arriver à un objectif, il faut bien commencer quelque part. En plus, après la première séance de méditation, vous pourrez déjà en ressentir les bienfaits.

  1. Il faut avoir le temps, et moi, j’en n’ai pas. 

Comme évoqué plus haut, nous vous proposons à la fin de cet article un exercice de 5 minutes. Évidemment, nous sommes conscients qu’au travail, vous n’avez pas le temps de méditer pendant une heure. Mais croyez nous, seulement 5 minutes par jour suffisent. 5 minutes durant lesquelles vous allez respirer en pleine conscience et détendre votre corps

  1. La méditation ne sert qu’à gérer son stress et je sais déjà le faire.

L’objectif principal de la méditation est d’apprendre à gérer son stress et ses émotions, mais la méditation ne sert pas qu’à ça. 

Dans un premier temps, imaginez déjà les bénéfices d’une bonne gestion du stress : vous serez plus en capacité de faire face à des difficultés, d’échanger avec vos collègues ou vos supérieurs et en plus vous réduirez les risques d’épuisements professionnels et donc de burn-out

La méditation permet également de vous accordez un petit moment de détente en plein “rush”. Vous respirez, vous prenez le temps de détendre votre corps, vous pouvez même vous imaginer dans un autre endroit et vous évader. Que demander de plus ? 

Enfin, la méditation permet d’entraîner votre concentration et quand vous serez en dehors de vos séances, cela vous permettra d’éviter toute distraction et d’être plus productif 

 

À vous de jouer ! 

Pour commencer, assurez-vous que l’endroit dans lequel vous vous trouvez est propice à la détente : mettez en veille votre ordinateur pour éviter la lumière bleue, coupez les notifications de votre ordinateur et de votre téléphone, fermez la porte en prenant soin de mettre une affiche “ne pas déranger”.  

Installez-vous confortablement : sur votre chaise, debout ou même au sol assis ou allongé. Faite comme bon vous semble et n’oubliez surtout pas que ce moment vous appartient. Yeux ouverts ou yeux fermés, assis ou couchés, sur votre fauteuil ou par terre, avec de la musique ou sans : c’est vous qui décidez ce qui est le mieux pour vous ! 

Maintenant, vous pouvez commencer à méditer… 

  • Commencez par prendre 3 respirations complètes : inspirez lentement par le nez et expirez lentement par la bouche. Observez l’air qui rentre et qui sort de vos poumons. Remarquez le gonflement de votre ventre et de vos poumons, sous la pression de l’air. 

  • Si vos pensées divagues, ne paniquez pas, c’est normal lors des premières séances. Laissez-les venir. Imaginez qu’elles sont sur un nuage qui ne fait que flotter et passer dans les airs. 

  • Déverrouillez les points clés : détendez votre front, vos mâchoires, vos épaules et votre ventre. Veillez à ne plus maintenir vos muscles en tensions. 

  • Maintenant, prenez conscience de chaque partie de votre corps et de ses sensations. Parcourez mentalement votre corps du bas vers le haut ou du haut vers le bas. Pour chaque partie, prenez le temps de ressentir les moindres détails tels que la matière du bureau sous vos doigts, la contenance du siège derrière votre dos ou encore les picotements sous vos pieds.

  • Enfin, prenez le temps de revenir progressivement à vous. Ouvrez les yeux. Regardez autour de vous. Bougez doucement votre corps. Ressentez cette sensation de bien être que vous avez réussi à installer dans votre corps. 

Voilà, c’est terminé ! Alors, comment vous sentez-vous ? Détendu ? Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas, cela viendra avec de la pratique. N’hésitez pas à refaire cet exercice quand vous vous sentez stressé, avant le travail ou même après.

 

Et surtout, pensez à être fier de vous !  

Partager